Le lancement de l’initiative de Workfair 50+ -

Un plein succès accompagnés de commentaires positifs en retour

 

Reigoldswil, en août 2018

 

Chers supporteurs de notre initiative

Notre conférence de presse à l’occasion du lancement de notre initiative populaire fédérale « Prévoyance professionnelle – Un travail plutôt que la pauvreté » a été un franc succès. Jamais une organisation se préoccupant du sort des professionnels de plus de 50 ans n’a attiré autant l’attention des médias dans toute la Suisse. Nos attentes les plus folles ont été dépassées ce 10 juillet 2018 !

Depuis cette date, nous recevons des dons pour la poursuite de notre travail et de nombreuses signatures nous parviennent. Nous sommes marqués par tant de solidarité. Notre initiative s’inscrivant au cœur de l’actualité, nous n’avons, pratiquement et jusqu’à présent, reçu que des commentaires positifs. Le début est fait, mais il nous reste encore un long chemin à parcourir.

Nous sommes heureux de constater que dès les premiers jours nous avons pu accueillir 50 nouveaux membres au sein de notre association Workfair 50+. Dès lors, il est important non seulement de rester branchés pendant les vacances d'été, mais aussi de donner notre plein engagement pour nos objectifs. En particulier, il est important que chaque supporteur puisse activer son réseau personnel et recommander notre initiative à des tiers. Il s'agit de récolter autant de signatures que possible auprès de tout groupe de personnes et que ces signatures nous soient retournées. Mais nous accueillons aussi avec beaucoup de gratitude chaque don, petit et grand, afin que nous puissions d’une part développer, produire et imprimer du matériel, d’autre part louer un local pour notre bureau à Bâle. Comme nous ne représentons pas la haute finance, mais souhaitons réintégrer les chômeurs de longue durée sur le marché du travail, nous dépendons de chaque donation. Notre objectif est d’éviter un maximum de mises en fin de droit, les personnes concernées devant d’abord dépenser la totalité de leurs économies avant d’être prises en charge par l’Aide Sociale, autrement dit être à la charge de la collectivité et vivre en précarité, ce qui indigne. Pour ces personnes comme pour nous, chaque franc compte !

 

Compte Initiative Workfair 50+ - Bank CLER à Bâle - Numéro IBAN CH38 0844 0257 0238 6200 3

 

Nous sommes actifs dans les médias sociaux, mais nous aurons toujours besoin d’une présence dans les médias. Nous apprécierons ainsi toute lettre de lecteur ou des interventions et des présentations de notre initiative dans toute la Suisse. À partir de septembre et sur notre page d’accueil www.workfair50plus.ch, nous rendrons public les dates et les lieux des événements qui se concentreront sur notre récolte de signatures et notre collecte de fonds - « Workfair 50+ on Tour 2018 ».

Nous sommes finalement heureux de constater que notre initiative est en grande partie soutenue par la base de la population (avec des avis allant de l’accord de principe à des soutiens plus affirmés). Nous nous réjouissons de bientôt pouvoir vous faire part d’autres nouvelles positives concernant le développement de notre initiative. Toute question et suggestion seront toujours les bienvenues et peuvent nous être transmises via notre page d'accueil de www.workfair50plus.ch .

Par avance nous vous remercions pour votre contribution financière, vous souhaitons à tous un bel automne et espérons vous croiser à l’un de nos événements !

Pierre Bayerdörfer

VS Workfair 50+, responsable du comité d'initiative

 

Visitez nos pages Web spécifiques à notre initiative! 

Accédez directement à notre formulaire de récolte de signatures!

Diese E-Mail-Adresse ist vor Spambots geschützt! Zur Anzeige muss JavaScript eingeschaltet sein!

 

 

      

Initiative populaire fédérale -

"Prévoyance professionnelle - Un travail plutôt que la pauvreté"

Reigoldswil, en juin 2018

 

L'association Workfair 50+ a le plaisir de pouvoir annoncer qu'elle lance son initiative populaire fédérale à Berne, le mardi 10 juillet 2018.

Cette initiative pose les principes:

- d'un taux de cotisations LPP unique, quel que soit l'âge de l'assuré, en remplacement des taux progressifs toujours en vigueur à ce jour

- d'un début de prélèvement de ces cotisations épargne LPP sur le modèle de l'AVS

Force est malheureusement de constater que beaucoup de travailleurs âgés sont menacés par des licenciements en raision de charges sociales plus élevées à partir de 45 ans. Publiquement, aucun employeur n'admet la chose. Elle ressort pourtant d'une enquête menée auprès de personnes concernées de plus de 50 ans.

A cela s'ajoute, depuis quelques années, le phénomène de remplacement de quinquagénaires par des employés présentés comme "qualifiés", nettement plus jeunes et meilleur marché, un phénomène qui tend à devenir une pratique courante sur le marché du travail hélvétique.

Il est accompagné par un véritable tri sélectif des postulations, qui empêche pratiquement les demandeurs d'emploi de plus de 50 ans de décrocher un entretien d'embauche.

Dès lors, la situation évolue inexorablement vers la phase de "fin de droits" à l'assurance chômage, puis vers l'aide sociale. Le problème a une dimension dramatique en regard du fait que seuls 14% des personnes de 55 ans ou davantage, enregistrées à l'aide sociale, parviennent à réintégrer durablement le marché du travail (emplois à 80% ou plus) et que 31% d'entre elles n'auront plus jamais d'activité lucrative.

 Après la conférence de presse aura lieu la première journée de récolte de signatures au centre de la ville de Berne. Nous attendons votre visite avec une certaine impatience et seront heureux de vous donner des informations complémentaires ou de répondre à vos questions.

 

Pierre Bayerdörfer

Responsable du comité d'initiative